L’importance du rire

Le rire et la bonne humeur ont des effets bénéfiques sur notre système immunitaire. Plus nous prenons de l’âge, moins nous rions. L’école, le travail, les conventions sociales nous obligent à garder notre sérieux et peu à peu nous perdons notre capacité de rire. Pourtant rien ne nous empêche de travailler dans la bonne humeur. Nous travaillerons aussi bien et même mieux. Un moment de fou rire n’a jamais fait de mal à une personne. Rappelez-vous la dernière fois que vous avez ri de bon cœur. Comment vous sentiez-vous ? Quels étaient les effets de ce fou-rire ? Il est désormais montré scientifiquement que l’humour et le rire sont excellents pour la santé et constituent un puissant antidote contre le stress. De plus, le rire a des effets physiologiques. Il permet d’oxygéner l’organisme. Il fait travailler le diaphragme, masse les côtes et réduit les tensions musculaires. Du point de vue cardio-vasculaire, 20 secondes de rire intense équivalent à 3 minutes de marche rapide. Et cela fonctionne même si on décide de rire sans raison. Plusieurs études conduisent aux conclusions suivantes : le fait de rire provoque une élévation du taux d’endorphine, provoque également une augmentation des cellules NK, des lymphocytes T et des Ig A S, trois composants essentiels du système immunitaire.

Le rire a des effets psychologiques. Envisager la vie avec humour et bonne humeur a des effets bénéfiques sur la santé. Les gens qui ont le sens de l’humour sont moins dérangés par les situations stressantes qu’ils considèrent plutôt comme des défis stimulants que comme des épreuves ; ils ont une plus haute estime de soi ; ils sont plus optimistes ; ils démontrent plus de cohérence dans leur vie et ils ont une vie sociale plus remplie.

Quelques expériences positives

Norman Cousins a expérimenté une thérapie par le rire en 1964. En utilisant la pensée positive et le rire, il s’est guéri d’une maladie arthritique très douloureuse, considérée comme irréversible. Sa méthode consistait essentiellement à visionner des films comiques aussi souvent qu’il le pouvait et à consommer de la vitamine C en très grande quantité. Il a constaté que 30 minutes de rire lui procuraient 2 heures de répit sans douleur. Il fût complètement guéri après six mois de traitement.

Au début des années 1980, le Docteur Patch Adams a révolutionné l’establishment médical en plaçant l’humour, la compassion et la chaleur humaine au centre de la pratique médicale. Déguisé en clown, il fait rire les enfants et les adultes malades et obtient des résultats thérapeutiques étonnants.

Essayez de garder le plus possible votre bonne humeur et riez, même sans raison : vous vous ferez beaucoup de bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.