HE ROMARIN A VERBENONE

 

Retour à la liste des huiles essentielles

 

HUILE ESSENTIELLE

ROMARIN A VERBENONE

Le romarin à verbénone donne une huile essentielle remarquable

par ses propriétés dépuratives et décongestionnantes du foie et de la vésicule biliaire.

 

Nom latin : Rosmarinus officinalis verbénone
Parties utilisées : sommités fleuries
Famille : Lamiacées
Odeur : fraîche, épicée

.

Principales propriétés :

 

Régénérateur du foie , draineur hépatobiliaire

Expectorant, Mucolytique
Cicatrisante et régénératrice cutanée
Régulatrice nerveuse

 

Utilisations possibles :

Applications sur la peau : OUI++

de préférence diluée

Utilisation par voie orale : OUI ++

Utilisation en Diffusion : OUI++

 

 

Principales indications

 

– Infection des voies respiratoires avec encombrement de glaires : sinusite, bronchite avec toux grasse
– Peau sèche, rides
– Congestion hépatique et de la vésicule
– Dépuration

– Fatigue nerveuse et mentale

–  Palpitations
 

 

 

 

 

 

Comment l’utiliser :

Problèmes nerveux( fatigue nerveuse, palpitations):

Massage du plexus solaire ou de la face interne des poignets avec le mélange : 3 gouttes d’huile de romarin à verbénone + 3 gouttes d’huile végétale de noisette

 

Bronchite, toux grasse :

Par voie orale, prendre 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone dans du miel 2 fois par jour.

En massage : 3 gouttes de romarin à verbénone + 4 gouttes d’huile végétale de noisette 3 fois par jour en massage de la poitrine

Problèmes digestifs( foie et intestin ):

Prendre par voie orale, le matin à jeun, 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone diluée dans du miel. A laisser fondre sous la langue.

 

Action dépurative :

Prendre par voie orale 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone dans du miel, le matin. Faire une cure de 20 jours en Mars et en Septembre.

 

 

Précautions d’emploi :

 

Elle est interdite pendant toute la grossesse et en cas d’allaitement.

Pas d’usage prolongé sans l’avis d’un médecin aromathérapeute.

 

Les conseils qui vous sont donnés sur ce site sont très faciles à mettre en oeuvre. Ils sont fiables, sûrs et utilisés depuis des années, cependant ils ne sauraient en aucun cas remplacer un avis médical. Donc n’hésitez pas à consulter en cas de symptômes alarmants (fièvre élevée, forte douleur…).
De plus, si votre état ne s’améliore pas rapidement, soit vous n’avez pas posé le bon diagnostic, soit vous n’utilisez pas la bonne huile essentielle : vous devez consulter un médecin.

Retour à la liste des huiles essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.