HUILE ESSENTIELLE DE PIN SYLVESTRE

Retour à la liste des huiles essentielles

HUILE ESSENTIELLE

DE PIN SYLVESTRE

L’huile essentielle de pin sylvestre est indispensable quand l’hiver arrive.

Nom latin : Pinus sylvestris

Parties utilisées : aiguilles

Famille : Pinacées

Odeur : caractéristique de sapin

Principales propriétés :

Antiseptique respiratoire, expectorant, balsamique

Propriétés comparables à celles de la cortisone

Tonifiante

Utilisations possibles :

Applications sur la peau : OUI+++

uniquement diluée

Utilisation par voie orale : OUI +

Utilisation en Diffusion : OUI+++

Principales indications

– Infections respiratoires : bronchite, toux, laryngite, sinusite

– Asthénie profonde, épuisement nerveux.

– Arthrite, sciatique, rhumatisme.

Comment l’utiliser :

Infections respiratoires :

Frictionner la poitrine, le haut du dos, le plexus solaire avec le mélange 5 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre + 5 gouttes d’huile végétale d’amande douce.

En inhalations sèches en mettant quelques gouttes pures sur le mouchoir ou en inhalations humides en mettant quelques gouttes dans un bol d’eau chaude.

En prévention, en cas d’épidémie annoncée, diffuser quelques gouttes dans l’air ambiant.

Fatigue, asthénie, déprime :

Par voie orale, prendre 2 gouttes diluées dans une cuillère à café de miel, 2 fois par jour.

En respirant à fond 1 goutte pure déposée sur la face interne des poignets

Arthrite, sciatique, rhumatisme:

Mélanger 3 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale de noisette et masser doucement les zones douloureuses..

Précautions d’emploi :

Elle est interdite pendant les 3 premiers mois de  la grossesse et en cas d’allaitement.

Elle est interdite chez l’enfant de moins de 6 ans.

Elle peut provoquer des irritations en cas d’utilisation pure sur la peau, il vaut mieux la diluer.

Les conseils qui vous sont donnés sur ce site sont très faciles à mettre en oeuvre. Ils sont fiables, sûrs et utilisés depuis des années, cependant ils ne sauraient en aucun cas remplacer un avis médical. Donc n’hésitez pas à consulter en cas de symptômes alarmants (fièvre élevée, forte douleur…).

De plus, si votre état ne s’améliore pas rapidement, soit vous n’avez pas posé le bon diagnostic, soit vous n’utilisez pas la bonne huile essentielle : vous devez consulter un médecin.

Retour à la liste des huiles essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.