HUILE ESSENTIELLE DE PALMAROSA

 

Retour à la liste des huiles essentielles

 

HUILE ESSENTIELLE

 PALMAROSA

L’huile essentielle de palmarosa est remarquable pour les problèmes de peau.

 

Nom latin : Cymbopogon martinii
Parties utilisées : herbe
Famille : Poacées Graminacées
Odeur : florale discrète

.

Principales propriétés :

 

Antibactérienne puissante à large spectre

Antivirale, antimycosique

Stimulante immunitaire
Cicatrisante, hydratante, astringente
Tonifiante, aphrodisiaque

 

Utilisations possibles :

Applications sur la peau : OUI++++

pure ou  diluée

Utilisation par voie orale : OUI ++++

Utilisation en Diffusion : OUI+

 

 

Principales indications

 

– Rhinopharyngite, sinusite, otite
– Toutes les mycoses de la peau, des organes génitaux.
– Transpiration trop forte, odeurs dues à la transpiration excessive.
– Soins de la peau
– Tous les problèmes cutanés : eczéma, acné, crevasses, coupures, plaies…
– Drainage minceur

 

 

Comment l’utiliser :

 

Infections : 
Appliquer quelques gouttes sur ou en regard de l’organe concerné : sur le cou pour les rhinopharyngites, sur les sinus en cas de sinusites, autour de l’oreille en cas d’otite

Problèmes de peau:

En application de quelques gouttes pures pour une petite surface, ou diluée dans une huile végétale pour des surfaces étendues.

 

Comme déodorant :

Appliquez 3 à 4 gouttes pures sous les pieds, ou sur les aisselles.

Drainage minceur:

Mélanger 10 ml d’huile essentielle de palmarosa à 10 ml d’huile végétale de noisette. Masser les zones concernées toujours de bas en haut

 

Soins quotidiens de la peau :

Mélangez  2 gouttes d’huile essentielle de palmarosa dans votre crème de soin pour hydrater et régénérer votre peau.

 

Libido faible : 

Masser le bas du dos avec quelques gouttes pures d’huile essentielle de petit grain bigarade

 

 

Précautions d’emploi :

 

Elle est interdite pendant toute  la grossesse et en cas d’allaitement.

Les conseils qui vous sont donnés sur ce site sont très faciles à mettre en oeuvre. Ils sont fiables, sûrs et utilisés depuis des années, cependant ils ne sauraient en aucun cas remplacer un avis médical. Donc n’hésitez pas à consulter en cas de symptômes alarmants (fièvre élevée, forte douleur…).
De plus, si votre état ne s’améliore pas rapidement, soit vous n’avez pas posé le bon diagnostic, soit vous n’utilisez pas la bonne huile essentielle : vous devez consulter un médecin.

Retour à la liste des huiles essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.