HE LENTISQUE PISTACHIER

 

Retour à la liste des huiles essentielles

HUILE ESSENTIELLE

 LENTISQUE PISTACHIER

Si vous avez un problème de circulation sanguine, pensez immédiatement à l’huile essentielle de lentisque pistachier.

 

Nom latin : Pistacia lentiscus
Parties utilisées : rameau et feuilles
Famille : Anacardiacées
Odeur : un peu comme la térébenthine

.

Principales propriétés :

 

Décongestionnant veineux et lymphatique
Décongestionnant de la prostate
Antispasmodique

 

Utilisations possibles :

Applications sur la peau : OUI +++++

pure sur une petite surface, diluée pour de grandes surfaces à traiter.

Utilisation par voie orale : OUI +

Utilisation en Diffusion : OUI+

 

 

Principales indications

-Troubles circulatoires : jambes lourdes, varices, hémorroïdes

-Congestions de tous types et en particulier de la prostate.

-Douleurs digestives : ulcère, colite, aérophagie

 

 

Comment l’utiliser :

Troubles circulatoires :

En cas de jambes lourdes ou de varices, masser les zones douloureuses avec le mélange suivant 4 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier diluée dans 40 gouttes d’huile végétale de calophylle. Renouveler 2 à 3 fois par jour.

En cas d’hémorroïdes, appliquer 1 ou 2 gouttes pures d’huile essentielle de lentisque pistachier A renouveler après chaque selle et après la toilette. .

 

Problèmes de prostate :

Par voie orale, prendre 1 goutte d’huile essentielle de lentisque pistachier dans un peu de miel, 3 fois par jour.

En massage du bas-ventre et du bas du dos avec le mélange huile essentielle de lentisque pistachier et d’huile végétale de calophylle à part égale.

 

Spasmes digestifs :

Massage du ventre avec le mélange 3 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier + 30 gouttes d’huile végétale de calophylle, matin et soir.

 

Sinusite :

Mélanger 2 gouttes d’huile de lentisque pistachier avec 20 gouttes d’huile végétale. Masser autour des tempes et sur le front.

 

 

Précautions d’emploi :

 

Elle est interdite pendant les 3 premiers mois de la grossesse et en cas d’allaitement.

Les conseils qui vous sont donnés sur ce site sont très faciles à mettre en oeuvre. Ils sont fiables, sûrs et utilisés depuis des années, cependant ils ne sauraient en aucun cas remplacer un avis médical. Donc n’hésitez pas à consulter en cas de symptômes alarmants (fièvre élevée, forte douleur…).
De plus, si votre état ne s’améliore pas rapidement, soit vous n’avez pas posé le bon diagnostic, soit vous n’utilisez pas la bonne huile essentielle : vous devez consulter un médecin.

Retour à la liste des huiles essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.