HE GENEVRIER

Retour à la liste des huiles essentielles

 

 

 

HUILE ESSENTIELLE GENEVRIER

 

             L’huile essentielle de genévrier est utilisée pour  son action antidouleur, également pour son action anticellulite.

Nom latin         : juniperus communis
Parties utilisèes : baies + rameaux.
Famille             : Cupressacées.
Provenance      : Slovénie.
Odeur              : fraîche caractéristique.

 

Principales propriétés :

Anti-inflammatoire.

Antidouleur.

Antibronchite.

Diurétique, facilite l’élimination des toxines.

 

Utilisations possibles :

Applications sur la peau :  OUI ++++

On l’utilise uniquement diluée dans de l’huile végétale.

Utilisation par voie orale  : OUI ++

Utilisation en Diffusion  : NON

 

Principales indications

-Toutes les douleurs à composante inflammatoire : arthrite, névrite, sciatique…

-Cellulite.

-Rétention d’eau, jambes en poteau

 

.

Comment l’utiliser :

Pour toutes les douleurs:
-en application locale du mélange 3 gouttes de genévrier + 10 gouttes d’huile végétale d’arnica.
– en bain : 10 gouttes de genévrier dans 1 cuillère à soupe de base pour bain ou du lait que vous versez dans votre baignoire remplie d’eau bien chaude et détendez-vous dans ce bain antidouleur pendant au moins une vingtaine de minutes.

Rétention d’eau, cellulite :
– en application locale du mélange 5 gouttes de genévrier + 1 cuillère à café d’huile de pépin de raison. Le massage doit être ferme, des chevilles vers les cuisses pour les jambes et du poignet vers l’épaule pour les bras.
– en bain : 15 gouttes de genévrier dans une cuillère à soupe de base pour bain ou de lait. Massez les zones à problème sous l’eau.

 

Précautions d’emploi :

Elle est déconseillée en cas de maladie rénale.

Elle est interdite pendant les 3 premiers mois de la grossesse et en cas d’allaitement.

Les conseils qui vous sont donnés sur ce site sont très faciles à mettre en oeuvre. Ils sont fiables, sûrs et utilisés depuis des années, cependant ils ne sauraient en aucun cas remplacer un avis médical. Donc n’hésitez pas à consulter en cas de symptômes alarmants (fièvre élevée, forte douleur…).
De plus, si votre état ne s’améliore pas rapidement, soit vous n’avez pas posé le bon diagnostic, soit vous n’utilisez pas la bonne huile essentielle : vous devez consulter un médecin.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.