HE BOIS DE ROSE

Retour à la liste des huiles essentielles

 

 

HUILE ESSENTIELLE DE BOIS DE ROSE;

 

L’ huile essentielle de Bois de Rose est certainement l’huile du plaisir: elle est  très, trés douce pour la peau et idéale pour les massages sensuels.
Mais elle est aussi redoutable envers les bactéries.

 

Nom latin         : aniba rosaeodora
Parties utilisèes : bois.
Famille             : Lauracées.
Provenance      : Brésil.
Odeur              : puissante, rappelle la rose.

 

Principales propriétés :

Soutient les défenses immunitaires.

Antibactérienne puissante.

Fongicide.

Bénéfique pour la peau ( tous types de problèmes cutanés). C’est un  regénérant tissulaire, astringent, cicatrisant.

Elle apaise les tensions nerveuses et favorise la détente.

.

Utilisations  :

Applications sur la peau :  OUI ++++

On l’utilise pure sur de petites surfaces, et diluée dans de l’huile végétale pour des applications répétées sur des grandes surfaces ou si vous avez la peau sensible.

Utilisation par voie orale  : OUI ++++

Utilisation en Diffusion  : OUI  ++

 

 Indications

-Problèmes cutanés : acné, coupures, eczéma, vergetures, cicatrices, rides, soins du visage .

-Mycoses cutanées, unguéales et gynécologiques.

-Infections ORL des adultes et surtout des enfants ( rhino-pharyngite, bronchite, grippe ).

-Anxiètè, déprime, stress, surmenage.

 

Comment l’utiliser :

Pour tous les problémes cutanés, appliquez quelques gouttes pures ou diluées.

Pour combattre les vergetures après une grossesse, utilisez la en massage, diluée dans 10 fois son volume d’huile d’amande douce.Infections ORL :  appliquez 2 à 4 gouttes pures au niveau de la poitrineBronchite de bébé : mélanger 1 goutte de Bois de Rose + 1 goutte de Raventsara + 1 goutte de Niaouli. Appliquez le mélange 3 fois par jour sur le thorax et le dos.

En cas d’acné, à l’aide d’un coton-tige, appliquez directement sur le bouton

Problémes nerveux : 2 gouttes + 1 goutte de Néroli en massage du plexus solaire.

 

Précautions d’emploi :

Elle est interdite pendant les 3 premiers mois de la grossesse et en cas d’allaitement.

Les conseils qui vous sont donnés sur ce site sont très faciles à mettre en oeuvre. Ils sont fiables, sûrs et utilisés depuis des années, cependant ils ne sauraient en aucun cas remplacer un avis médical. Donc n’hésitez pas à consulter en cas de symptômes alarmants (fièvre élevée, forte douleur…).
De plus, si votre état ne s’améliore pas rapidement, soit vous n’avez pas posé le bon diagnostic, soit vous n’utilisez pas la bonne huile essentielle : vous devez consulter un médecin.

 

Retour à la liste des huiles essentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.